Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

#1 : Pop.

18 Janvier 2013 , Rédigé par Amandine L. Publié dans #Mes textes en vrac

Récit inspiré par une vidéo de Skins.

J’ai connu une fille qui ne pouvait vivre qu’en buvant de la limonade. C’est parce que ses parents étaient vieux, merdiques et qu’ils continuaient à lui en donner jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus rien prendre d’autre. Ou alors c’est parce qu’ils étaient vraiment gentils et qu’ils ne lui donnaient que de ça par amour pour elle. En fait, je n’arrive pas à choisir entre ces deux solutions.

Le fait est qu’elle ne pouvait vivre que de limonade. Elle mourrait si elle n’avait pas de limonade. Et puis ses parents étaient sur le point de mourir parce que quelque chose n’allait pas chez eux, leur sang était bleu ou un truc dans le genre. Je ne me souviens plus très bien. Mais je sais que la limonade, c’était son trip, son plaisir, ce qui la rendait heureuse.

Et elle avait un frère. Un grand frère. Mais il était trop idiot, alors, personne ne se souciait de lui. Les parents voulaient seulement que leur petite fille vive. Elle était l’espoir de toute la famille. Le seul problème c’est que personne ne pensait au frère. Il était seul. Ils l’ont laissé seuls. Ils l’ont abandonné. Vous comprenez, la fille, elle valait tellement plus que le garçon. Elle avait un avenir brillant, et avec le soda, elle croyait en ce futur. Elle croyait en elle.

La fille, elle vivait dans une bouteille de limonade. C’est comme ça qu’elle survivait, c’est comme ça qu’elle était. Ses parents remplissaient la bouteille tous les jours et s’assuraient que la petite ne manquait de rien.

Un jour, les parents partirent. La maladie les avait emportés.

Le frère s’est assis à côté de la bouteille dans laquelle elle vivait. Et parce que la limonade l’aidait mieux à voir, elle apercevait son frère clairement à travers la glace et même si elle était aussi épaisse que son crâne. Et parce que c’était à la campagne, le frère n’avait rien à manger, rien à acheter et il mourrait de faim. Le pire, c’est qu’elle s’en rendait compte. Personne n'avait pris soin de lui car il était un peu bête, il ne pouvait s’occuper de lui tout seul. Et les parents étaient partis sans même lui donner un morceau. Ils avaient bien sûr remplis la bouteille de limonade à ras bord.

Ce jour-là, il ne cessait de pleuvoir et le frère commençait à rouiller. Son visage ne ressemblait plus à rien, il était détruit. Détruit par les eaux et par la faim. La petite avait beau se régaler avec la limonade, elle savait qu’elle devait l’aider. Elle n'acceptait pas de le voir aussi malade.

Alors elle nagea jusqu’à la surface mais il lui était impossible de s'échapper. La sortie était trop loin, la bouteille trop grande. Elle savait qu’il fallait faire quelque chose, il allait de plus en plus mal et il avait très faim et très soif. Le frère perdait la tête, il mangeait l’herbe et vomissait tout le temps. Il allait mourir s’il continuait, comme les parents. Elle ne voulait pas de ce funeste destin pour son frère.

Elle essaya de trouver un plan pour lui mais elle n’en trouva aucun. Tout ce qu’elle savait c’est qu’il avait besoin d’elle à ses côtés. Tout ce qu’elle pouvait faire c’était le voir vomir de l’autre côté.

Mais enfin, bingo, elle trouva.

Elle commença à boire. Et elle but, elle but, elle but. Et ça faisait beaucoup de limonade, il y en avait assez pour jusqu’à sa mort. Elle but jusqu’à la dernière goutte, jusqu’à se retrouver dans une bouteille complètement vide. Ce n’était pas mieux, elle ne pouvait toujours pas sortir. Et elle était en manque, en manque de limonade, de soda. Son frère était assis, il priait pour qu’on l’aide. Elle allait devenir folle si cela continuait.

Mais alors, plus rien. Elle n'avait plus de sensations, plus de manque. Elle se détendit et péta. C’était lent au début mais ça devint très fort et très bruyant. Elle était intelligente, n'allez pas croire. Elle savait que tout ce dioxyde de carbone l'aiderait.

Et elle sortit de la bouteille comme une fusée. Le frère la rattrapa en bas. Il était si heureux qu’il n’en croyait pas ses yeux. C’était la première fois qu’il voyait sa sœur hors de la bouteille. Elle dit à son frère d’arrêter de manger l’herbe et ils trouvèrent une jolie maison dans laquelle vivre ensemble. Et il se trouva qu’avoir bu toute cette limonade avait guérie la fille, parce qu’elle n’en voulait plus jamais.

À la place, elle but de l’orange jusqu’à la fin de sa vie.

Partager cet article

Commenter cet article