Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon expérience de l'édition

13 Février 2013 , Rédigé par Syria. Publié dans #ecriture perso

Ayant commencé à écrire très, très jeune - autour de mes 12 ans -, j'ai longtemps rêvé d'être éditée. Comme j'ai toujours beaucoup lu, je me disais qu'un jour ce serait peut-être mon tour... L'édition n'est pas aussi simple ni aussi réjouissant qu'il n'y parait, et je pense qu'il faut un peu de temps avant de prendre conscience de ça.

Je voudrais profiter de mon expérience personnelle pour prévenir d'autres internautes.

Lorsque j'ai terminé mes premiers romans - je rigole en les relisant tant ils sont horribles -, j'ai vite pensé à l'édition. Ma petite soeur m'encourageait aussi beaucoup dans ce sens. Je ne m'étais pas renseignée, je ne connaissais pas tous les sites qui existent aujourd'hui pour l'édition. Mais pour moi, c'était clair : pour être édité, il fallait payer cher. Je me disais qu'il me faudrait facilement 6 000€. Heureusement, je n'avais pas les connaissances pour me lancer. Et je dis bien heureusement. Si j'avais décidé d'envoyer une de ces histoires que j'ai écrit, j'aurai demandé de l'argent à toute ma famille, et sans doute aurai-je publié (les éditeurs qui font payer, j'y viendrai dans un autre article, acceptent quasiment tous les manuscrits qu'ils reçoivent) quelque chose d'horrible, truffé de fautes et sans véritablement sens littéraire.

Seulement, certains ont eu moins de chance que moi. Il ne faut pas tomber dans la naïveté du jeune écrivain qui croit que donner de l'argent pour être éditer doit être obligatoire. Faisons simple : il ne faut JAMAIS payer pour éditer son livre.

Depuis j'ai muri, bien sûr, et je me suis surtout renseignée sur les éditeurs. J'ai fait une tentative auprès d'un éditeur sérieux, mais mon manuscrit n'a pas été retenu après lecture du comité.

Pour en savoir plus sur les éditeurs.

Partager cet article

Commenter cet article